Menu

L’atelier P.E.M.


L’atelier des Photos Et des Mots organise depuis 11 ans des ateliers d’éducation à l’image et de pratique photographique.
L’atelier PEM a produit plus de trente-cinq sessions et a été classé en 2015 parmi les 50 entreprises qui ont de l’audace par le Centre National de l’Economie Sociale et Solidaire.
En 2016 l’action de l’atelier PEM auprès des résidents du Foyer La Varenne a été récompensée par un trophée Culture&Hôpital.

Nous intervenons chaque année auprès d’élèves de collèges et de lycées qui ont ainsi l’occasion d’acquérir les clés du langage photographique et de livrer au public une expression photographique subjective.
Au-delà du public scolaire, nous donnons la parole photographiquement à des individus, que notre société met à part et évite de regarder : les handicapés mentaux, les détenus de maison d’arrêt, les personnes au RSA, les handicapés sensoriels…
Les œuvres des participants sont diffusées le plus largement possible, notamment lors du festival Promenades Photographiques.
N’importe qui peut faire des photos. Ce qui est difficile, c’est de les penser, de les organiser, d’essayer de les utiliser pour qu’un sens se construise à partir d’elles. Leur rôle social est important : provoquer de la pensée, de la prise de conscience, produire du sens, avec des images, dans un système social où l’image est de plus en plus utilisée pour empêcher la pensée (distraire, endormir, choquer, séduire) pour communiquer, conditionner..

Par son action d’éducation à l’image, l’atelier permet aux participants de développer un sens critique face aux multiples images placardées, d’apprendre à en déchiffrer le message subliminal. Ne pas se laisser envahir par les provocations d’images publicitaires multi-présentes prônant la consommation comme élément indispensable à l’épanouissement humain.

L’atelier PEM est parallèlement un passeur de culture photographique et un concepteur de lieux de passage.
La diffusion et l’originalité de la création photographique mise en œuvre permet de sensibiliser des publics aussi différents que possible et par là même de démocratiser l’accès à la photographie, non pas en s’adaptant à ses exigences mais en suscitant un désir de culture et de reconnaissance.
La possibilité d’investir un espace d’expression permet une revalorisation du sujet-auteur, qui travaille ainsi sur l’estime de soi, sur l’identité partagée au sein d’un espace de vivre-ensemble.
L’atelier PEM est conduit depuis 2006 par Philippe Andrieu, photographe et formateur.

 


 

atelier PEM