lauréat 2018 – Prix Mark Grosset, catégorie photographie plasticienne

Agnès Varda, Bruxelles, Belgique

Agnès Varda,
Bruxelles, Belgique

Antoine
De Winter

photographie
plasticienne

Anatomie de l’absence
_

L’anatomie est cette discipline médicale qui s’exerce à décrire la structure du corps pour en délimiter son fonctionnement, son articulation avec son ensemble pour en permettre l’usage.

L’absence, comme le vide, se définissent par l’apparition d’une forme qui se définit par un manque, ce qui n’est plus présent. Elle crée du vide, ce vide est ensuite remplacé par des images crées, recrées, des traces qui se déposent dans le récit.

Ce travail photographique est une exploration à travers le médium de ce vide, des traces, de ce qui reste suspendu. Il tente de décrire ce sentiment de vide comme un médecin tenterait de décrire comment s’articule un organe avec son ensemble pour lui trouver sa fonction.

L’anatomie de l’absence, tente La création d’une nouvelle mémoire photographique à travers un corpus d’image, de fragment, d’exploration de technique photographique et par l’usage de différents matériaux pour dessiner de nouveaux contours. Pour en faire un corps nouveau. Ce travail articule une dizaine d’images collectées au cours d’une année photographique, alternant entre le portrait, le paysage, les formes, les techniques considérant l’objet photographique autant que la photographie en elle-même servent à nourrir le propos.