lauréat 2017 – Prix du public de la ville de Vendôme

ETPA, Toulouse, France

 

 

du 22 juin au 02 sept.

manège
rochambeau

de 14h30 à 18h30
fermé le mardi

 

 

Fady Kambana
_

Fady Kambana traite du tabou des jumeaux au sein d’une ethnie Malgache. Dans cette ethnie, les jumeaux sont maudis, ils sont abandonnés dès leur naissance par leurs parents. Certaines mères ont décidé de rompre le serment des ancêtres en gardant leurs jumeaux. Elles sont rejetées par leur conjoint, leur famille, ainsi que la communauté. Cela les met dans une grave précarité qui alimente la croyance du tabou. Ces portraits se veulent les témoins de leur amour face aux peurs de leurs croyances.

Votre premier souvenir photographique, la première émotion liée à une photographie ?

Une photographie avec mon petit frère quand nous étions jeunes, sur l’île « Nosy Iranja ». Je me sens mieux quand je la regarde.

 

Le ou la photographe qui a suscité votre émotion ?

Max Pam, Going East.

 

Votre première photographie ?

Un autoportrait lors d’un voyage en Australie. La photographie est au format carré, en noir et blanc, elle montre le tronc d’un eucalyptus au centre de l’image avec à l’arrière plan une forêt dense.

Le pire souvenir photographique ?

Lorsque j’ai photographié la mer devant la maison de mon enfance.

 

Votre plus beau souvenir photographique ?

Lorsque j’ai photographié la mer devant la maison de mon enfance.