du 22 juin au 02 sept.

Manège
rochambeau

de 14h30 à 18h30
fermé le mardi

Le dos des arbres
_

Les photographies de Clara Chichin sont un appel à l’errance dont le résultat est une alchimie intemporelle. Les images livrent des paysages baignant dans des sources luminescentes ou incandescentes. Leur traitement est empreint d’une usure apparente et le virage des couleurs rappelle les techniques pictorialistes du siècle dernier. L’harmonie visuelle qui s’en dégage est rythmée par une figure. Telle l’égérie des arbres, elle guide le spectateur, lui offrant de s’inspirer de son errance paysagère et profiter de ces instants fugaces volés à la réalité.

Commissariat Christine Ollier
Co-production Abbaye de St Georges de Boscherville, Département de la Seine Maritime et Le Champ des Impossibles.

Votre premier souvenir photographique, la première émotion liée à une photographie

J’étais petite, on m’avait offert à Noël un appareil photo, avec frénésie et délice j’avais fini la pellicule la soirée même.

 

Le ou la photographe qui a suscité votre émotion

Nan Goldin

 

Votre première photographie

Je ne suis pas sûre, une photo de famille : mes parents et mes deux sœurs un été dans notre maison de campagne.

Le pire souvenir photographique

Me rendre compte que la pellicule était mal enclenchée dans l’appareil photo et que je ne verrai pas, qu’il fallait faire le deuil de tout ce que je pensais avoir photographié.

 

Votre plus beau souvenir photographique

Apprendre à faire des tirages avec ma mère, voir les visages apparaître dans la chambre noir qu’elle m’avait fabriquée.