LE FIGARO MAGAZINE

du 15 juin au 01 sept.

PARC DU CHÂTEAU

Exposition extérieure

 

HEREROS, LA MÉMOIRE D’UN PEUPLE MASSACRÉ

_

Entre 1904 et 1908, l’armée impériale allemande massacre et déporte le peuple herero sur un territoire qui deviendra la Namibie. Retranché dans les terres les plus arides du pays, le peuple herero a survécu.

Après la guerre, les hommes ont adopté un uniforme, qui évoque… celui des soldats allemands ! Les femmes portent des robes à la mode victorienne. Si le chasseur revêt la peau de la bête qu’il a tuée, le soldat s’empare de l’uniforme ennemi, preuve de sa victoire. Après le génocide, l’uniforme et la robe sont devenus leur identité.