Simon Lefebvre

Photographie Simon Lefebvre

Everst

Les poumons qui explosent et le cœur en alerte. Voilà le quotidien des alpinistes. C’est ce que j’ai découvert avec mon ami Matthieu. Nous sommes arrivés à Katmandou pour entamer la première partie du voyage, c’est un petit avion qui nous dépose dans un des plus dangereux aéroports du monde : Lukla, une piste de 200m perdue dans la chaîne himalayenne.

Le premier objectif est le camp de base de l’Everest. En février, les températures avoisinent les -20 degrés. Ces vallées, ces chemins de montagne, ces crêtes que j’ai affronté auront testé mes limites. 

Tout le long de cette ascension, je rencontre ceux qui ont dompté la montagne, ceux que le froid n’atteint plus ; les familles, les porteurs, les sherpas. Je les regarde monter et porter les matériaux de construction avec aisance, pourtant c’est entre 40 et 80 kilos sur leur dos. Avec pour seuls objectifs la reconstruction de leurs maisons, détruites par les séismes. Ils viennent aussi ravitailler les villages.

Je les regarde chercher des bouses de yack sèches qui leur servent de combustible et découvre leur façon de cuisiner le Dal baht, un plat traditionnel à base de riz et de sauce aux lentilles. J’observe la vie qui passe.

Site de l’artiste :

Home

Photographie Simon Lefevre
Photographie Simon Lefebvre